Des points d'accueil éphémères pour les femmes victimes de violences conjugales

COMMUNIQUE Préfecture de la Région Grand Est

Coronavirus Covid 19 : des points d'accueil éphémères pour les femmes victimes de violences conjugales ouvrent dans les centres commerciaux du Grand Est


Les premiers espaces d’accueil et d’accompagnement éphémères ouvrent progressivement à partir du 22 avril dans les départements du Grand-Est (Carrefour l’Escapade dans l’Aube, Carrefour Croix-Dampierre dans la Marne et Carrefour Géric en Moselle). Les projets sont en cours de déploiement dans les autres départements.


Ces espaces, au sein des centres commerciaux, permettront aux femmes victimes de violences intrafamiliales d’être reçues par des associations spécialisées telles que Solidarité femmes ou le centre d’information sur les droits des femmes et des familles (CIDFF).


Les associations assureront des permanences afn d’écouter, orienter ou accompagner dans leur mise à l’abri les femmes victimes de violences.
Ces nouveaux points d’accueil s’inscrivent dans la politique de l’État visant à renforcer les lieux dans lesquels les femmes pourront être accueillies dans le contexte de confnement.
Ce dispositif créé par la Secrétaire d’Etat à l’égalité entre les femmes et les hommes a été décliné dans la région par la préfète de la région Grand Est et les préfets de département concernés.


Il s'ajoute au plan de lutte contre les violences déployé depuis le début de la crise sanitaire :
• maintien de l’activité d’accueil et de suivi téléphonique de toutes les associations
spécialisées dans la lutte contre les violences sexuelles et sexistes,
• mise en place d’un système d’alerte pour les femmes victimes de violences conjugales dans toutes les pharmacies de la région pendant la période de confinement,
• financement de nuitées d’hébergement pour les femmes victimes de violences
conjugales, ou pour les conjoints violents ayant fait l’objet d’une mesure d’éviction, afin de les tenir éloignés du domicile conjugal,
• large difusion des numéros utiles pour les femmes victimes de violences
violences femmes info au 3919, 114 pour les SMS, Police secours au 17 ou au 112, et le portail de signalement en ligne des violences www.service-public.fr ou
www.signalement-violences-sexuelles-sexistes.gouv.fr
• ouverture d’une plateforme d’écoute téléphonique « Ne frappez plus » (08 019 019 11) au proft des auteurs de violence pour éviter le passage à l’acte ou la récidive.
La liste, par département, des associations chargées de l’accompagnement des femmes victimes de violences est disponible sur le site de la préfecture du Grand-Est : https://www.prefecturesregions.gouv.fr/grand-est/Region-et-institutions/L-action-de-l-etat/Egalite-femmeshommes/Coronavirus-Lutte-contre-les-violences intrafamiliales

Partagez sur les réseaux :