Un peu d’histoire…sur le jumelage

Le jumelage est un événement commémoratif. Plus que cela, c’est un échange fraternel que nous voulons faire perdurer autour d’une histoire qui résonne d’autant plus dans nos coeurs, que nous sommes toujours encore interpellés par des exodes et des réfugiés qui cherchent asile. Et oui, nous aussi les Marckolsheimois, nous avons aussi été des réfugiés.

Blasons sur les bords de la Vézère

L’évacuation de Marckolsheim du 1er septembre 1939 au 11 octobre 1940

Le 1er septembre 1939, la population de Marckolsheim a eu quelques heures pour se préparer à partir avec un paquetage de fortune et se réfugier en Dordogne à cause de la guerre, sans savoir quand elle allait à nouveau pouvoir rentrer à la maison.
La population fut répartie au Bugue et dans les communes alentours :
St Chamassy, Journiac, Mauzens et Miremont, Audrix, Limeuil, et les proches hameaux alentour… L’accueil n’est pas franchement amical en 1939 envers les Marckolsheimois parlant leur dialecte alsacien.
La plupart d’entre eux ne parlaient d’ailleurs pas le français.

Ordre d’évacuation reçu par la commune le 1er septembre 1939.

Les premiers réfugiés durent attendre en vain sur la place du marché que les habitants veuillent bien les loger. Il faudra la directive du préfet de la Dordogne annonçant une indemnisation pour les lits offerts aux réfugiés pour que la majorité des exilés trouve un toit.
Petit à petit, la vie au Bugue se réorganise et malgré quelques aléas on ne peut que souligner les intenses efforts de solidarité et d’organisation qu’ont réalisés les deux communautés.

L’acte de jumelage

031

Le jumelage fait suite à des rencontres amicales depuis 1981.
Marcel Meyer et le Dr Bretonière furent les initiateurs de ce jumelage avec les maires Léon Siegel et Gérard  Fayolle. Marckolsheim est officiellement jumelé avec Le Bugue depuis le 3 mai 1986. En effet, Léon Siegel, Maire de Marckolsheim, ainsi qu’une délégation se rendit au Bugue le 1er mai 1986 pour la signature de l’acte de jumelage entre les deux communes. Cet acte  fût confirmé avec l’accueil des Buguois à Marckolsheim en 1988. La « Place de la Vézère » est alors inaugurée à Marckolsheim par les deux maires

 Mairie de Le Bugue

La vie quotidienne au Bugue- 1939-1940 (1)

Entretenu pendant neuf ans d’échanges scolaires entre les écoles primaires de Marckolsheim (Jules Ferry) et du Bugue, ce jumelage a pris une nouvelle dimension
en 1996 avec un nouveau Comité de Jumelage sous la responsabilité de Jean-Paul Seiller, directeur de l’École Jules Ferry.

À partir de 1997, des échanges réguliers entre les habitants des deux communes, eurent lieu alternativement tous les trois ans

À partir de 1999 : un marché périgourdin au marché de Noël de Marckolsheim. En collaboration avec les offices du tourisme respectifs et des commerçants de la région du Bugue, le foie gras, les gâteaux aux noix et les vins de Bergerac et de Montbazillac sont devenus des produits phares de notre marché de Noël.

En 2007 avec le renouvellement municipal, Jean-Paul Seiller a été remplacé par Claudine Ober à la tête du Comité de Jumelage, puis en 2014 par Thierry Koch et depuis 2020 par Élisabeth Sieber. 

Le dernier voyage des Marckolsheimois au Bugue remonte à 2015 et notre dernière rencontre remonte à 2018, où nous avions accueilli nos amis Buguois.

Il aura fallu attendre 2022 pour célébrer nos retrouvailles. Nous aurons donc le plaisir d’être accueilli au Bugue lors du week-end de l’Ascension du 25 au 26 mai 2022.

  • Le ste www.albuga.info vous permet de faire mieux connaissance avec la Dordogne, ses habitants et l’histoire du jumelage.
  • Site officiel de la ville du Bugue : http://lebugue.fr

 Nos voisins Allemands : Sasbach !

Quelques kilomètres nous séparent à peine avec la commune de Sasbach, de l’autre côté du Rhin !
Si vous souhaitez quelques informations complémentaires sur des idées sorties, balades, etc... N’hésitez pas à consulter leur site internet 
Vous trouverez sur leur page, l’équivalent de notre bulletin municipal.